Mon frère terrien

 

« Dès la première écoute, le charme, l'envoûtement, la tendresse et la lucidité des Têtes de Piafs sont au rendez-vous. À la deuxième, on commence à prendre des repères, à voir plus clair dans la beauté des textes, des voix et des instruments...

 

On a envie de réécouter afin de mieux pénétrer l'univers des Piafs pour y retrouver toute l'émotion de ce vieil homme qui parle de la guerre, de celui aux lunettes qui vit en maison de retraite ou de l'ouvrier derrière son usine...

 

Mais aussi, entendre parler de cette race d'Homo sapiens (hommes savants) qui, s'ils continuent avec leurs OGM, leur Dieu tout-puissant, leurs massacres, finiront par s'autodétruire! »  Quentin Dupont / Auteur de « Léo Ferré, vous savez qui je suis maintenant »

 

 

L’enfance et l’amour étaient les thèmes principaux du premier album. Avec « Mon frère terrien » nous souhaitons interroger notre vision du monde et de la société. Nos textes abordent les thèmes du déracinement, du manque d’identité, du handicap, de la place des anciens, des origines, de la transmission... Tout cela en gardant, nous l’espérons, la fraîcheur qui semble être notre marque de fabrique.

 

Chant : Alain Marquiset / Garance Duarte

Accordéon - ArrangementsJacques Trupin  (Artango)

Guitare - Banjo – Chœur Elise Lemoine / Contrebasse : Rémy Rouland

 

 

 


De la plume au bec

 

Une fenêtre ouverte sur toutes les petites facettes de l’existence : la cours de récré, la solitude du vieux clown, le regard du mec assis au comptoir...

Des chansons tantôt poétiques tantôt festives.
Spectacle à géométrie variable
- Duo (accordéon voix)
- Trio (accordéon, guitare ou contrebasse)
- Quatuor (accordéon, guitare et contrebasse)